COMMENT CANALISER UN ENFANT TURBULENT chers nounous la mini-tornade ne tient pas en place et vous n’arrivez pas à gérer son agitation incessante et bruyante… Rassurez-vous, il existe des stratégies efficaces pour aider votre pile électrique à réguler son énergie trop débordante.
Publié le 2 Oct, 2021

Etape 1 : je dédramatise

Les tout-petits sont naturellement remuants : ils ont besoin de ramper, toucher, explorer,  bouger, courir, sauter, escalader… Tout simplement parce que c’est par la motricité qu’ils développent leur intelligence. Vous trouvez que le vôtre est particulièrement speed et agité ? Réjouissez-vous car c’est un signe d’éveil intellectuel, et au fil de son développement psychomoteur, il s’investira dans des occupations plus calmes. 
Vous aimeriez qu’il soit plus tranquille ? La première chose à faire est de lui renvoyer une image positive de lui-même. Votre bulldozer est dynamique et plein de vie, félicitez-le pour sa belle énergie et réjouissez-vous car il déploiera la même vitalité pour apprendre à se dépasser en grandissant.

image
facebook sharing button
twitter sharing button
whatsapp sharing button
email sharing button
sms sharing button
sharethis sharing button

Etape 2 : je cherche à comprendre pourquoi l’enfant que j’ ai sous ma garde est si remuant

Pour aider votre petit cyclone à s’apaiser, il est essentiel de comprendre pourquoi il est si excité.

Etape 3 : je lui donne un cadre clair

Pour inciter l’enfant que vous avez sous votre garde à être moins remuant, il est important de lui expliquer les comportements qui posent problème et ce que vous attendez exactement de lui. Posez de nouvelles règles claires, mettez-vous à son niveau, regardez-le dans les yeux et dites-lui calmement ce qui ne va pas. « Je ne veux pas que tu coures sans arrêt, que tu joues au ballon dans l’appartement, que tu touches à tout sans ma permission, que tu ne finisses pas un jeu que tu as commencé… »Et dites-lui ensuite ce que vous préférerez qu’il fasse à la place.

Etape 4 : je lui propose des activités intéressantes

Dès que vous sentez que votre cyclone monte en puissance, intervenez. Prévenez-le que vous le trouvez beaucoup trop énervé et proposez-lui des activités alternatives qui vont l’intéresser. Il n’est pas question de l’empêcher de bouger, car il en a besoin, mais de l’aider à canaliser son extraordinaire énergie. 
Comme votre ouragan a un besoin impétueux de se dépenser,vous pouvez opter pour des activités physiques en extérieur, aller au parc, faire une balade en forêt, une partie de foot, du tricycle, de la trottinette… Il pourra ainsi utiliser son énergie physique de façon limitée dans le temps et pas non-stop.

Etape 5 : je le félicite  et j’encourage ses efforts

Comme tous les parents et nounous, vous avez tendance à pointer du doigt sur ce qui ne va pas et oublier de mentionner ce qui va bien. Quand votre petit bolide prend un livre, se pose pour réaliser une activité, cesse de courir partout quand vous le lui demandez… félicitez le chaudement ! Dites-lui qu’il peut être fier de lui, donnez-lui éventuellement une petite récompense (un tour de manège, un nouveau livre, une figurine…) pour l’encourager à recommencer. Pas tout le temps bien sûr, il faut que cela reste exceptionnel pour être motivant.

 

Share This

Partager

Partagez ce page avec votre réseau d'ami !